Pep’s

Les origines

J’ai découvert la communication non violente grâce à COGEP, pour qui j’ai développé des modules de formation en Management.

Il s’agissait au départ de médiatiser des contenus théoriques dépourvus d’interactivité sur Articulate Storyline (énoncer des principes et vérifier l’acquisition de ces connaissances par un quiz). Mais il était inconcevable, pour l’ingénieure pédagogique que je suis, de former à des compétences relationnelles (des savoir-être) sans mise en pratique !

C’est pourquoi j’ai imaginé des études de cas interactives permettant aux apprenants d’expérimenter la communication non violente et d’apprendre de leurs erreurs (les connaissances étant dispensées dans les feedbacks).

Ayant peu de temps à ma disposition, j’ai dû aller au plus vite. J’ai donc produit les visuels sur Adobe Illustrator et enregistré les voix-off (ce que j’ai fait par la suite pour Bolloré).

J’étais un peu frustrée au départ, car j’aurais souhaité proposer aux apprenants un environnement graphique plus réaliste, avec des vidéos de personnes réelles pour une immersion totale. Mais tout compte fait, l’esthétique de type cartoon rend l’apprentissage plus ludique et contribue à dédramatiser les situations de conflit.

La place des émotions dans l’apprentissage

C’était également une occasion en or de démontrer qu’on pouvait produire de la qualité (graphique mais surtout pédagogique) avec peu de moyens, et qu’on apprenait mieux en s’amusant…

La place des émotions dans l’apprentissage, et notamment la notion de plaisir, a tendance à être sous-estimée.

Lorsqu’un apprenant éprouve du plaisir à se former, son esprit associe les contenus à retenir à une expérience positive et cela contribue à la rétention des acquis.

Par ailleurs, lorsque l’on demande à quelqu’un ce dont il se souvient d’une formation, ce ne sont pas tant les connaissances qu’il a acquises qu’il va énoncer spontanément, mais plutôt son expérience sensible. Celle qui a marqué son rapport au savoir.

Il me paraît donc important de tirer parti des neurosciences de l’éducation pour élaborer des environnements d’apprentissage adaptés à l’humanité des apprenants.

Le prolongement

L’écoute active et l’assertivité sont deux outils qui ont littéralement changé ma vie, et j’avais envie de les transmettre à mon entourage. C’est pourquoi j’ai réalisé une série de modules à titre personnel.

Les retours étant globalement très positifs et ayant moi-même pris beaucoup de plaisir à concevoir ces modules, j’aimerais proposer le concept à des acteurs de la Psychologie afin de pouvoir en développer pour le plus grand nombre et m’enrichir de nouvelles connaissances dans ce domaine passionnant.

Extraits